Les meilleurs traitements pour vos arbres.

Rejoignez-nous pour plonger en profondeur dans le véritable entretien des arbres urbains. De vraies solutions visant à favoriser la santé des arbres. De vraies solutions visant à favoriser la santé des arbres.

Amendement du sol/excavation pneumatique

tree care services

Amendement du sol/excavation pneumatique La condition du sol est souvent négligée lorsque les arbres démontrent des signes de stress. Malheureusement, la majorité des sols en milieux urbains ou semi-urbainsconstituent un environnement peu propice à la croissance des arbres. Les sols urbainssontsouvent compactés et faiblement structurés, ce quiréduit la capacité des arbres à absorber l’eau et les nutriments.De plus, ces caractéristiquesnuisent à la croissance des racines et à leur respiration en plus dediminuer les échanges gazeux entre l’arbre et le sol.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe une solution afin d’améliorer la structure des sols appauvrisà la base de vos arbres sans les blesser.Un outil d’excavation pneumatique à haut débit peut être utilisé afin de réaliser des tranchées radiales tout autour de l’arbre.Cet outil à l’avantage de ne causer aucun dommage à l’arbre et à ces racines.Les tranchées, quant à elles, sont par la suite remplies de terre meuble et de compost. Cet amendement aura pour effet d’augmenter la porosité du sol, permettant ainsi un meilleur environnement de croissance pour les racines, une meilleure circulation de l’air etunerétentionde l’eau plus efficace.Cela aura aussi comme conséquence d’augmenter les réserves en nutriment et l’activité microbienne du sol entraînantdes effets grandement bénéfiques pour l’arbre. Restructurer le sol afin de lui rendre des caractéristiques similaires au sol forestierest sans contredit la meilleure chose que l’on peut faire pour s’assurer de son bien-être en milieu urbain.

Excavation du collet racinaire/élagage racinaire

Il est souvent possible d’attribuer la santé déclinante d’un arbre au développementdéfaillant de son système racinaire.Dans plusieurs cas, durant la croissance des racines de l’arbre, celles-ci auront tendance à encercler le tronc ou s’entrecroiser. Ce phénomène provoque un effet d’étranglement, compressant les vaisseaux des racines et du tronc. Le toutdiminuant ou interrompantcomplètement l’acheminement de l’eau et des nutriments au reste de l’arbre. Ceci est malheureusement le résultat de la plantation d’arbresayantsubi les effets d’un mauvais environnement de croissance en pépinière.Ces manifestations sont aussi fréquentes lorsque l’arbre est planté dans un sol fortement compacté. Dans ce cas, il nous est possible d’excaver à l’air comprimé le collet racinaire de l’arbre et ainsi exposer les racines problématiques. L’on peut par la suite élaguer les racines causant les complications et ainsi réduire les risques de détériorationde la santé de l’arbre. Il nous est très facile de repérer ces situations, surtout chez les jeunes arbres plantés récemment.

conifer tree deadwooding

Fertilisation et santé globale

Fertilisant

Les sols en milieux urbains sont bien souventdépourvusde leur couche de matière organique (litière), que l’on retrouve en milieux forestiers. C’est cette couche de débris végétaux qui, en se décomposant, fournit un apport constant en nutriment dont les arbres ont besoin afin de croître et de se développer. Le jaunissement et le rapetissement des feuilles sont des signes facilement observablesd’une déficience en nutriment chez les arbres. Les sols pauvres en nutriment peuvent gagner d’une fertilisation, ajoutant ainsi dans le sol les éléments nutritifs manquant à celui-ci et au bien-être des végétaux. Notre méthode de choix quand il s’agit de fertilisation est l’injection de fertilisant liquide dans le sol. Ce procédé, souvent appelé injection racinaire, permet de fournir la dose de fertilisant nécessaire en plus d’irriguer le sol en eau. La proximité entre les racines et le fertilisant permet une meilleure absorption et une plus grande efficacité.Ce n’est pas tous les arbres qui nécessitent de grandes quantités de fertilisant. Cependant, tous peuvent bénéficier d’un léger support. Nous offrons la possibilité d’injecter une solution d’algues marine qui est un traitement reconnu comme étant favorable à l’activité microbienne du sol et à la croissance des racines fines (radicelles). Quand nous considérons que des doses plus élevées de fertilisant sont nécessaire, nous procédons systématiquement à une analyse de sol et dans quelques situations à une analyse de tissus foliaire. Toutes deux seront effectuées par un laboratoire agréé par le centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ).Suite aux résultats nous serons en mesure de faire les recommandations appropriées à la situation de votre arbre. Autant les arbres que les haies peuvent profiterd’une fertilisation par injection vous aidant ainsi à atteindre vos objectifs en matièred’aménagement paysager.

L’huile de dormance

Montréal est reconnue pour ses Magnolias grandioses, qui une fois en fleur font le bonheur de tous et toutes. Hélas, ces arbres majestueux sont aux prises avec un ravageur dénommé la cochenille du magnolia (Neolecanium cornuparvum) qui peut souvent causer d’irréparables dommages. L’insecte s’attache aux petites branches (rameaux) de l’arbre et se nourrit du sucre que l’on retrouve sous l’écorce. En se nourrissant de la sève de l’arbre, la cochenille excrète une substance blanchâtre sucrée et collante (miellat) sur les branches. Le miellat attire très souvent les guêpes et plusieurs autres insectes venant se sustenter de celui-ci.
Une huile naturelle souvent utilisée en horticulture ornementale, diluée dans l’eau, peut être pulvérisée sur l’entièreté de l’arbre au printemps, juste avant l’éclosion des bourgeons, ou après la tombée des feuilles, à l’automne. Cette huile vient perturber le cycle de vie de l’insecte et s’avère très efficace dans le contrôle de ce dernier. Pour que le traitement soit efficient, il est primordial que la totalité de l’arbre soit aspergée.C’est pourquoi nous utilisons parfois une nacelle-araignée afin de pulvériser le produit depuis la cime de l’arbre. Il est importantde comprendre que l’infestation de l’arbre par cet insecte est secondaire à une autre problématique. Ce parasite s’attaque uniquement aux arbres déjà affaiblis. Cette intervention ne sera utile qu’à court et moyen terme. Afin d’éradiquercomplètement la situation, identifier et traiter la cause primaire de l’affaiblissement de l’arbre est capital.

L’eau

Le climat de Montréal semble devenir de plus en plus chaud et sec dans les dernières années. Plusieurs arbres qui poussent depuisdes décennies s’étant habituées à une météo typique de la région ont maintenant de plus en plus de difficultés à s’adapter aux changements rapidesde température et de fréquence de précipitation plus disparate.Sur une période prolongée sans précipitations, en pleine chaleur de l’été, le sol peut être injecté uniquement avec de l’eau. Le fait d’injecter l’eau directement dans le sol permet de s’assurer que celle-ci ne sera pas perdue par évaporation. Cela nous assure aussi de réapprovisionner les réserves eneau du sol et qu’elle soit facilement accessibles aux racines.

Les arbres récemment plantésdemandent une irrigation constante, minimalement pour la première saison de croissance. Leurs racines étant concentrées dans un petit volume de terre, celle-ci a tendance à sécher rapidement. Nous pouvons fournir à tous vos nouveaux arbres un sac d’irrigation (Gator) qui s’assure de fournir lentement et de façon constante de l’eau aux racines.Vous n’aurez qu’à remplir le sac une fois celui-ci vide.

Élagage structurel des jeunes arbres

tree care & pruning

Un élagage structurel approprié est l’une des choses les plus importantes à considérer, surtout chez les jeunes arbres. Hélas !Quoique bien connue, cette pratique est encore de nos jours peu appliqués en arboriculture ornementale. Qu’est-ce que l’élagage structurel ? Il s’agit de tailler l’arbre afin de guider sa croissance dans une certaine direction. Du même coup, il nous est facile de repérer les défauts de structure et de les corriger pendant que les branches de l’arbre sont encore de petit diamètre. Il s’agit de la meilleure façon d’atténuer les risques que pourraient représenter ces défauts dans les années à venir. Ainsi nous dirigeons l’arbre dans son développement et favorisons l’établissement d’une structure solide. Nous pouvons nous assurerque ledu diamètre dutronc soit au moins de 50 % plus important que celui des branches. De cette façon, la connexion entre les branches et le tronc sera robuste et sans faille. Ce processus doit débuter dès la plantation et être répététoute les deux à trois ans et idéalement le plus longtemps possible. Les premières branches primaires apparaissent dès les premières années de vies de l’arbre. Il est facile pour nous de les diriger ou de les enlever lorsque l’arbre est encore jeune. Ces Interventions protègent l’arbre contre les coupes importantes qu’il pourrait nécessiter afin de respecter vos besoins d’aménagement de l’espace. Les bénéfices de débuter un élagage structurel le plus tôt possible dans la vie d’un arbre sont nombreux, en voici quelques-uns :

  • Garde les plaies de coupe de petit diamètre et dispersées dans le temps.
  • Évite les grosses plaies d’élagages dans le futur que l’arbre ne pourra jamais couvrir (compartimenter).
  • Échelonne les coûts d’entretiens sur plusieurs années à des montants moindres.
  • Créer, dans l’arbre,une structure plus forte et plus sécuritaire.
  • Minimise les chances d’avoir recours à des interventions coûteuses dans le futur.
  • Les visites fréquentes d’un arboriculteur sur la propriété assurent une inspection et une détection plus rapide des problématiques pouvant mener à des détériorations de la santé de vos arbres.

La structure des arbres plus mature peut être modifiée par un élagage structurel. Cependant, le meilleur moment pour agir et établir une stratégie à long terme est bel et bien lorsque l’arbre est jeune, vigoureux, et en pleine croissance.

Haubanage, câblage et boulonnage

Dans un environnement urbain, les arbres présentant des anomalies peuvent causer des situations dangereuses. Dans les zones où il y a beaucoup de circulation;les cours, les jardins, les entrées de maison, les trottoirs, les sentiers et les bordures de routes, lebris d’une branche ou même d’une section d’un arbre peuvent avoir de graves conséquences. Puisque l’abatage des arbres matures est rarement une option envisageable, modérer les risques que présententces anomalies est impératif. Un cas fréquent est laruptured’une fourchedue à une faible connexion entre ses deux sections (fourche codominante). Cette condition survient lorsque deux troncs ou deux branches de diamètre similaire poussentde façon très rapprochée et dont leur angle d’insertion l’une dans l’autre est très faible.Dès lors, le point d’attache entre les deux parties devient très faible. La présence d’écorce incluse (l’écorce comprimée entre les deux portions de l’arbre) aggrave cette problématique en poussant l’une contre l’autre et éloignant ainsi les deux parties. Le risque que représentent ces deux phénomènes peut facilement être géré à l’aide d’haubanage, de câblage et de boulonnage.
Généralement si une fissure est visible, nous procéderons à l’installation d’une ou plusieurs tiges filetéeset de boulons afin de renforcir mécaniquement la fourche affaiblie. Il est possible d’installer entre 2 et 10 tiges dans le même arbre, dépendamment de la gravité de la fissure, de la grosseur de l’arbre et des cibles se trouvant à proximité. En addition à la tige, un câble en acier (système statique) ou en polyester (système dynamique) peut être installé dans la partie supérieure de la canopée. Nous mettons beaucoup de fierté et d’énergie à suivre les dernières avancées concernant la résistance mécanique des arbres et vous pouvez être assuré que nos haubans sont tous installés selon les meilleures pratiques de l’industrie. Tous nos systèmes de câblage sont faits sur mesure afin de convenir parfaitement à votre arbre et à son environnement. Dans bien des cas, seul un système de câble est nécessaire. Dans tous les cas, nous vous suggérons fortement un élagage visant à réduire le poids des branches, à leurs extrémités, avant l’installation d’un tel système. Tous les systèmes devraient faire l’objet d’une inspection à tous les 1 à 2 ans afin de s’assurer qu’ilsfonctionnentcomme prévu.

tree care

Analyse de sol

tree care & pruning

Les caractéristiques physiques, chimiques et biologiques du sol ont un grand impact sur la santé et le bien-être des arbres et des autres végétaux ornant votre propriété. Nous recommandons toujours une analyse de sol avant de planter un nouvel arbre ou avant de commencer un traitement de fertilisation sur les arbres déjà bien établis.Nous sommes en mesure de procéder à l’échantillonnage et de vous fournir un rapport vulgarisé vous permettant de mieux comprendre l’état de vos sols. Ces analyses nous renseignent sur :

  • La texture du sol
  • Sa densité et son niveau de compaction
  • Son pH (taux d’acidité)
  • Le taux de matière organique
  • Le niveau des différents éléments nutritifs disponibles pour les plantes

Ayant en main toutes ces informations nous serons en mesure de vous conseiller adéquatement sur les espèces qui se plairaient le mieux dans le sol de votre propriété. Cela peut aussi nous permettre de mettre le doigt sur la cause de la détérioration de vos arbres si c’est le cas. Ces données nous donnent aussi les outils afin de mettre en place un plan d’irrigation et de fertilisation adapté à vos arbres.

Protection des arbres lors de travaux de construction

Les arbres sont souvent mis de côté lors de la planification et la réalisation de travaux de rénovation, de construction et même d’aménagement paysager majeur. Bien souvent, les travailleurs des autres corps de métier sont peu conscientisés sur les impacts négatifs que leur travail peut avoir sur les arbres. Des blessures mécaniques sur le tronc et les branches basses peuvent s’avérer permanentes. Même si l’arbre est capable de refermer ses blessures, celles-ci peuvent mener à des fissures ou devenir une porte d’entrée pour les champignons, les insectes et les bactéries. Une consultation avec un arboriculteur avant le début des travaux, l’établissement d’un plan et d’une zone de protection autour des arbres s’impose si l’on tient à la survie des arbres sur le site. Le passage de la machinerie et le piétinement répétés des travailleurs à la base de l’arbre aura comme conséquence decompacterle sol autour de ce dernier, entraînant des répercussions négatives sur le système racinaire. L’on peut éviter tout cela en instaurant une zone de protection appropriée sous l’arbre afin de minimalement protéger une portion du système racinaire. Ces zones sont délimitées avec des clôtures déviant ainsi la circulation de machinerie et de piéton des zones sensibles de l’arbre. Une réunion avec un arboriculteur et l’entrepreneur responsable des travaux est aussi primordiale afin de s’assurer de la collaboration de tous. Malheureusement, nous sommes bien souvent appelés après que les dommages ont étéfaits et il est maintenant trop tard pour intervenir. Le mot d’ordre pour éviter ce genre de scénario est PRÉVENTION.

tree care & pruning

Analyse de risque et expertise

tree care & pruning

Une analyse des risques que peuvent représenter un arbre demande une investigation méticuleuse et diligente decelui-ci et de son environnement. Une analyse appropriée doit inclure tous les détailsconcernant l’arbre ou ses sections qui représentent un risque pour les occupants et la propriété. Suite à cette investigation, des recommandations doivent être faites afin de diminuer ces risques à un niveau acceptable. Ces recommandations peuvent être de l’ordre d’un élagage, de l’installation d’un système de câble et de boulons, jusqu’au retrait d’une section de l’arbre et voir même l’abatage de celui-ci. Selon les meilleures pratiques de gestionsde la société internationale d’arboriculture(ISA),il existe trois niveaux d’analyse :

  • Évaluation visuelle sommaire
  • Évaluation de base
  • Évaluation approfondie

Évaluation visuelle sommaire
Une évaluation de ce type consiste en un examen visuel effectué à une distance relative d’un arbre ou d’un peuplement situé près de cible identifiée »(Smiley et al.2015, p.15). Elle permet de repérer rapidement des risques et des défauts majeurs. Elleest habituellement utilisée pour une population d’arbres plus importante due à son faible coût. Cette méthode nous permet d’aller chercher rapidement quelques informations sur l’état général des arbres concernés par l’évaluation.

Évaluation de base
Consiste en un examen visuel détaillé de l’arbre et de son environnement immédiat»(Smiley et al.2015, p.19). Elle inclut la prise de photo, l’utilisation de jumelles et parfois d’une sonde ou d’un maillet afin d’investiguer les cavités et les fissures. Une pelle est parfois nécessaire afin d’accéder au collet racinaire. Il s’agit de l’inspection qui est la plus fréquente et qui peut facilement être accompagnée de recommandation.

Évaluation approfondie
Elle « produit des renseignements détaillés sur des parties précises de l’arbre, les défauts, les cibles ou l’état du site »(Smiley et al.2015, p.23).Cette évaluation permet d’établir des diagnostics et de recommander des traitements spécifiques. Des techniques et des outils plus sophistiqués peuvent être nécessaires telsque :

  • L’inspection de la canopée à l’aide d’un drone.
  • Grimper dans l’arbre afin de prendre des photos, des échantillons et procéder à une inspection plus approfondie.
  • L’excavation pneumatique du collet racinaire afin d’inspecter le système racinaire.
  • La tomographie (scan) afin d’examiner les cavités et les zones de pourriture.
  • La résistographie afin de compléter les données de la tomographie.
  • Des analyses de laboratoire du sol, des feuilles et des fruits.

Les trois niveaux d’évaluation sont accompagnés d’un rapport écrit plus au moins détaillé selon l’inspection effectuée. Ils comprennent les photos et les résultats des examens le cas échéant.

Mulching

Un paillage approprié de vos arbres et autres végétaux de votre aménagement paysager est sans contredit la chose la plus simple et la plus bénéfique qui peut être faite pour leur bien-être. En effet, les études à ce sujet sont nombreuses et démontrent que le paillis organique, dont les copeaux de bois issus de travaux arboricoles, améliore directement la santé des végétaux. Son faible coût, la facilité de son application et sa durabilité en tant qu’amendement en fait une solution de choix pour vos aménagements. Il est important de comprendre qu’il y a une façon précise de procéder à son application. Mal utilisé, le paillis peut être dommageable pour vous arbres et végétaux. Voici la méthode à privilégier :

  • Appliquez de 2 à 4 pouces (5 à 10 cm) d’épaisseur de paillis.
  • Assurez-vous que le paillis ne touche pas le tronc de l’arbre, en aucun cas. Ceci à pour effet de garder l’humidité trop près du tronc et du collet racinaire et de favoriser l’installation de pourriture et de champignon.
  • N’installez jamais de membrane plastique ou de géotextile sous le paillis. Ces installations réduisent grandement la respiration des racines et la perméabilité du sol.
  • Utilisez un paillis de qualité. Les arboriculteurs en ont souvent en grande quantité et seront heureux de vous en fournir. S’il contient du matériel végétatif tel que des feuilles, soyez sans crainte, les feuilles sont pleines de nutriment qui en se décomposant enrichira le sol faisant profiter vos végétaux d’un nouvel apport nutritif.
  • Évitez d’utiliser les paillis décoratifs, les roches décoratives, le caoutchouc ou tout autre produit recyclé qui n’apportent aucun bénéfice à l’arbre et au sol. Ce type de paillis peu même dans certains cas être nocifs pour l’arbre en générant des îlots de chaleurs et en drainant l’eau, lessivant du même coup les éléments nutritifs du sol.
  • Appliquez le paillis sur la plus grande surface possible, idéalement jusqu’à l’extrémité extérieure de la canopée.

S’il est fait dans les règles de l’art, le paillage, autour des arbres leur sont grandement bénéfiques. Au fur et à mesure que le paillis se décompose, il forme une couche de matièreorganique (litière) qui nourrit l’arbre. Sur une courte période de temps, le paillis aura des effets avantageux pour les sols les plus détériorés. Voici une liste des effets positifs du paillage :

  • Diminue la température du sol de façon considérable, réduis l’évaporation d’eau et augmente la rétention d’eau.
  • Atténue la compaction des premières couches du sol près de l’arbre.
  • Augmente l’apport en matière organique et favorise le développement des champignons et des microorganismes favorables au développement de l’arbre.
  • Réduisentla surface d’entretien autour de l’arbre (coupe de gazon, ramassage de feuille, etc.).
  • Supprime le gazon autour de l’arbre. Ce dernier est reconnu pour être un grand consommateur d’azote et compétitionne fortement avec les arbres pour les ressources du sol.
  • Élimine le risque de dommages causés par la tondeuse à gazon et la tondeuse au tronc et aux racines exposées de l'arbre.
  • Crée un bel aspect naturel dans le paysage urbain.

Puisque nous avons retiré les arbres de leurs milieux naturels que sont les forêts, la meilleure chose que l’on peut faire est de reproduire ces environnements dans nos villes et banlieues.

tree care & pruning